Comment congeler soi-même ses produits ?

La congélation est aujourd’hui une opération entièrement intégrée dans nos mœurs. Que nous soyons un industriel, une personne ordinaire, un professionnel de la cuisine, congeler les produits est devenu incontournable. Il y a même des moments où nous nous sentons perdu quand notre congélateur nous lâche. Même s’il n’y a rien de plus simple que de glisser quelques choses dans le réfrigérateur, il existe tout de même quelques astuces et méthodes pour bien optimiser la conservation.

Congeler, quelques règles de base

Nous pensons tous qu’il suffit de placer le produit dans le réfrigérateur et tout est parfait. Détrompez-vous, l’art de congeler existe bel et bien. Entre la durée de conservation prescrite à l’emballage idéal pour chaque type de produit, il existe des trucs et astuces pour optimiser la conservation et dans la foulée, maintenir le bon fonctionnement de votre appareil.

Premièrement, ne pas confondre congeler et surgeler. Ces derniers, même s’ils semblent similaires, sont deux méthodes différentes. En d’autres termes, congeler c’est amener le contenu à une température située entre -18° et -25°. C’est l’opération qu’on a tous l’habitude de faire à la maison. Par contre, surgeler est un aspect plus industriel de conservation. L’opération consiste à amener les produits à une température pouvant aller entre -35° à -196°, ce qui est impossible avec un congélateur domestique. En résumé, surgeler permet de conserver sur une plus longue durée les produits contrairement à la congélation.

Comment congeler ?

Avec nos modes actuelles de consommation, nous avons tous recours à la congélation. Même si tous les aliments se conservent, il faut noter qu’il y a quelques exceptions. Il faut alors connaître leurs caractéristiques, leurs dates limite de conservation ainsi que leur sensibilité vis-à-vis des bactéries.

Prendre soin de l’emballage est l’une des meilleures façons d’optimiser leur conservation. Pour cela, vous pouvez utiliser des emballages en aluminium épais afin d’éviter les déchirures. Vous pouvez également privilégier les barquettes en aluminium qui sont généralement réutilisables. Un atout pour économiser sur les emballages.

L’aluminium peut alors être un réel allié dans la conservation de nos produits. Outre notre foyer, il est grandement sollicité dans les conditionnements pharmaceutiques sous forme de tube pharmaceutique par exemple et dans la cosmétique.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *